FrançaisEnglishසිංහල

5 conseils pour bien préparer son expatriation

Vous êtes très nombreux à nous écrire régulièrement et à nous poser des questions sur l’expatriation. Tellement nombreux que nous avons beaucoup de mal à vous répondre. Du coup, on s’est dit que ça serait une bonne idée de développer cet aspect sur le blog.
Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, nous allons vous dévoiler nos 5 conseils pour bien préparer son expatriation.
A noter que ces conseils font suite à notre expérience personnelle d’expatriation, en tant que couple sans enfant et en nous lançant dans l’entreprenariat, plus précisément dans le tourisme.

Qui n’a pas eu envie un jour de tout quitter et de partir s’exiler sur une île à l’autre bout du monde ?
On y a tous pensé au moins une fois dans sa vie, mais de là à sauter le pas c’est une autre histoire.

Si vous avez atterri sur cet article, c’est que, d’une certaine façon, vous aussi l’aventure vous tente et que vous cherchez des réponses à vos questions.

Tout quitter pour réaliser ses rêves est loin d’être quelque chose de facile, on laisse derrière soit son confort matériel , son travail, ses habitudes et sa routine.
A cela, il faut ajouter le détachement affectif et social, on quitte alors sa famille et ses amis.
On ne va pas vous mentir, au moment de l’expatriation, on perd tous nos repères et le coup au moral est là, bien présent.

Les premiers mois suivant l’expatriation sont très particuliers.
Il y a un mélange d’euphorie, d’excitation mais aussi de stress et de peur.
C’est une période stressante car il faut être focalisé à 100% sur votre projet pro tout en essayant de s’adapter à cette nouvelle vie.
Si en plus vous devez vous pencher sur des questions de base, comme le visa, définir votre lieu de résidence (ville-région), ou encore votre projet pro, vous ne tiendrez pas.

Il faut toujours garder en tête qu’il va y avoir des imprévus, cela peut être n’importe quoi mais vous y serez forcément confrontés.

Vous l’aurez compris, il est très important de bien préparer son expatriation afin de pouvoir faire face à tous ces imprévus et de pouvoir mettre toutes les chances de votre côté pour réaliser vos rêves.
Dans cet article, nous allons vous partager 5 conseils pour bien préparer son expatriation.


5 conseils pour bien préparer son expatriation

Repérer les lieux

Lors de nos nombreux voyages à travers le monde, nous nous sommes souvent posé la question de l’expatriation. Après tout, ça fait rêver de s’imaginer dans un décor paradisiaque toute l’année. Même si cet aspect est tentant, il faut bien garder en mémoire que découvrir un pays entant que touristes n’a rien à voir avec le fait d’y vivre.
Lorsque vous êtes touristes, vous n’avez pas en tête les problèmes face auxquels les habitants sont confrontés (logement, travail, santé etc.) et c’est tout à fait normal car vous êtes en voyage.

Lorsque vous décidez de vous expatrier, je vous conseille vivement de vous rendre sur place afin d’y effectuer un voyage de repérage. Que se soit une expatriation en accord avec votre boîte ou un projet d’entreprenariat, ce voyage ne peut être que bénéfique pour votre future vie.
Durant ce nouveau séjour, vous en profiterez pour mieux définir votre lieu de résidence mais aussi, peaufiner votre projet, rencontrer des expatriés et commencer à créer votre réseau.

Définir son lieu de résidence

Bien définir son lieu de résidence est primordial, on vous explique pourquoi.

La saisonnalité

Si vous vous lancer dans l’entreprenariat, ce paragraphe est pour vous.
La question de la saisonnalité est pour moi la première question à laquelle il va vous falloir répondre.
On ne va pas se mentir, la majorité des personnes qui décident de s’expatrier pour monter leurs business, se lance dans le tourisme.
Que se soit un restaurant, un hôtel, un bar, un café, une boutique, des activités nautiques, des sorties culturelles etc…. Toutes les activités pouvant attirer des touristes, qu’ils soient étrangers ou locaux vont forcément dépendre de la saisonnalité.

Lors de votre choix de résidence, il est donc extrêmement important de se poser la question de la saisonnalité.
Si vous choisissez une région qui n’est visitée que 3 mois dans l’année, que faire le reste du temps ?

Les commodités

Il faut également penser aux commodités. Cela peut paraître anodin mais si vous avez pris la décision de vous installer à 30 minutes de la première ville, comment allez-vous gérer vos courses et vos déplacements quotidiens ?
Comme dans beaucoup de pays, vous pouvez acheter un tuk-tuk, un scooter ou une voiture mais vous êtes-vous renseigné sur leurs tarifs ?
Par exemple, au Sri Lanka, les voitures sont taxées à 300 % ! Oui 300 % ! Et ce n’est pas le seul pays dans ce cas la, il est donc important de vous renseigner sur le sujet avant de vous expatrier.


Le tarif n’est pas le seul problème, vous sentez-vous capable de conduire sur les routes de votre nouveau pays ?

La santé

Vous allez surement penser que les problèmes n’arrivent qu’aux autres mais une intoxication alimentaire qui s’aggrave, une piqûre de moustique qui s’infecte, une morsure de serpent ou une piqûre de scorpion sont des choses qui arrivent très souvent à l’autre bout du monde.
A ça, il faut ajouter les nombreuses maladies que nous n’avons pas forcément en Europe. Au Sri Lanka par exemple, nous avons la dengue, la rage, les hépatites etc…Ces maladies nécessitent d’être prises en charge très rapidement.

Les standards de votre pays d’adoption risquent d’être bien différents de ce que vous connaissez, il est donc important de s’assurer qu’un bon hôpital se trouve à proximité.

Les loisirs

Un conseil, ne les négligez pas !
Il est extrêmement important de pouvoir trouver près de votre nouveau chez vous, des lieux dans lesquels vous allez pouvoir vous échapper. Boire un verre, sortir manger un morceau, rencontrer du monde.
L’idée est de vous échapper de votre routine quotidienne et de vous changer les idées.

Les enfants

Si vous avez des enfants, il va aussi falloir penser à eux mais ça vous vous en doutez. Renseignez-vous donc sur les écoles à proximité (école française et internationale).
Cela va forcément influencer votre choix.

Rencontrer des expats – créer son réseau

Nouvelle étape très importante, si vous souhaitez réussir votre expatriation, il faut rencontrer des expatriés.
J’insiste énormément sur ce point, car il est à mon sens l’un des plus importants.

Rencontrer des expats et écouter leurs histoires est une source d’information extrêmement importante. Ils vont vous donner des conseils, partager leurs erreurs mais aussi leurs réussites et leurs mises en garde.

Juste avant notre voyage de repérage, nous avions fait la connaissance d’une ancienne expatriée.
Suite à des mauvais choix et un très mauvais partenariat, elle a tout perdu.
Son associé lui soutirait de l’argent mentant sur les réels coûts des charges salariales, des matériaux de constructions, des taxes etc. Ne parlant pas la langue elle ne pouvait que lui faire confiance.

Aujourd’hui, elle est repartie en Europe, sans rien. Lui par contre jouit d’un business florissant et d’une superbe maison.
Cette histoire est loin d’être anodine. Des femmes seules s’amourachant d’un local et se faisant escroquer par la suite, des personnes ayant investi dans des terrains imaginaires …. Ces histoires sont monnaie courante ici.

Rencontrer des expats est également un excellent moyen pour se construire un réseau. Forts de leurs expériences, ils vous donneront des contacts qui pourront, à un moment donné ou un autre, vous êtes utiles, comme un avocat par exemple.

Enfin, rencontrer des expats est la meilleure façon pour créer des liens et faire naître de belles amitiés.

Entreprenariat : Définir son projet pro

Là encore, nous sommes face à un point très important.
Vouloir changer de vie c’est bien, mais pour quoi faire ?
Bien sûr, les possibilités sont nombreuses, mais sont-elles réellement réalisables ? Vos idées correspondent-elles avec la réalité du marché ?
On a tendance à idéaliser la vie dans les autres pays, et à se dire que si ça marche chez nous, ça va forcément fonctionner dans le reste du monde, mais c’est une erreur.
Les couleurs, les envies, les goûts, la culture sont bien différents d’un pays à l’autre.
Il faut également penser à la concurrence et vous poser les bonnes questions.

Par exemple :
Est-ce vraiment une bonne idée d’ouvrir une guest house à Sigiriya, alors que le marché est déjà saturé ?
En quoi la vôtre serait-elle différente des 357 autres de la région ?
Allez-vous vraiment avoir de la demande ?

Bien se renseigner sur les démarches administratives de son nouveau pays de résidence

La question du visa est la première que vous devez vous poser lorsque vous envisagez l’idée de l’expatriation.
Quels visas existent ?
Quelles sont les possibilités qui s’offrent à moi ?
Ai-je le droit de travailler ?

Quelles sont les autres démarches administratives que je dois réaliser ? Pourquoi m’enregistrer à l’ambassade ?
Dois-je souscrire à une assurance santé ?

Autant de questions auxquelles il va vous falloir répondre. Bien sûr les réponses vont différer selon votre pays d’accueil. Donc, il va falloir vous renseigner auprès de tous les organismes possibles et imaginables.

5 conseils pour bien préparer son expatriation : La conclusion

Nous espérons que notre article: “5 conseils pour bien préparer son expatriation” vous a aidé à y voir plus clair.
A travers lui, nous avons souhaité vous partager notre expérience ainsi que nos conseils.
On ne le dira jamais assez, s’expatrier est à la fois la plus belle mais également la plus terrifiante expérience de notre vie. Mais pour rien au monde nous ne reviendrions en arrière.
Cette expérience est si enrichissante si gratifiante que l’on vous souhaite un jour de la vivre.
Mais voilà, il faut être conscients de ce qui vous attend et mettre toutes les chances de votre côté pour que tout se passe au mieux.

Vouloir vivre ses rêves c’est une chose et vous avez bien raison. Mais si votre projet doit se stopper au bout de quelques mois parce que vous ne vous êtes pas posé les bonnes questions, vous vous en mordrez les doigts.
En attendant, vous pouvez continuer de suivre nos aventures d’expatriés sur notre compte instagram.

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux 🥰

Vous pouvez également aimer notre page Facebook, nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook du blog.

Vous pouvez aussi vous abonner au blog en cliquant sur le bouton juste en dessous afin d’être averti(e) dès qu’un nouvel article sera publié !

Merci pour votre soutien 

Commentaires:

  • 11 novembre 2020

    Super article ! Ma bête noire ? L’administratif !!!!! Mais tous tes conseils sont tops 🙂

    Répondre

Poster un commentaire

AUTRES ARTICLES:
Abonnez
vous

Ne manquez plus les dernières actualités du Sri Lanka et du blog Un Passeport en Cavale et soyez avertis dès la publication d’un nouvel article. Vous pourrez-vous désabonner à tout moment.

* Pas de spams, c’est promis 😉