Comprendre la crise économique au Sri Lanka

Comprendre la crise économique au Sri Lanka, c’est LE sujet de cet article.
En effet, depuis plusieurs mois maintenant, le Sri Lanka fait la une des médias. Et, malheureusement, ce n’est pas pour vanter les beautés de notre belle île de Ceylan. Non ! Si la larme de l’océan Indien fait autant parler d’elle, c’est qu’elle vit actuellement la plus grosse crise économique de son histoire.

Le Sri Lanka est une île qui ne produit que très peu de produits essentiels indispensables au bon fonctionnement du pays. L’importation est donc la principale source de dépense du Sri Lanka. Mais pour pouvoir importer, il faut des devises étrangères. Et, c’est exactement ce dont le gouvernement sri lankais manque cruellement.
A cela s’ajoute une dévaluation de la monnaie et une inflation record (+ 55% entre janvier 2022 et juillet 2022) qui se répercutent directement sur le pouvoir d’achat des locaux. Une grande partie de la population ne fait plus qu’un repas par jour.
L’OMS a déjà tiré la sonnette d’alarme afin d’éviter une crise alimentaire majeure.

Un des moyens directs d’importer des devises étrangères dans le pays est le tourisme. Malheureusement, celui-ci a été très fragilisé depuis 2019 et les attentats de Pâques. Une situation déjà compliquée auxquels il faut ajouter les pénuries d’essence, les coupures d’électricité hebdomadaires et le manque de certains produits essentiels. Ces pénuries n‘encouragent pas les touristes à venir visiter le Sri Lanka.
Et pourtant, le tourisme est une source de revenus importante. En 2018, elle représentait 6.4% du PIB !

Dans cet article, nous allons revenir avec vous sur la descente aux enfers du Sri Lanka. Notre but est de vous aider à mieux comprendre la situation sur place et comment le pays en est arrivé là.
Un second article intitulé : « Crise économique : situation au Sri Lanka» est disponible sur le blog. Nous faisons le point avec vous sur la situation sur place et nous vous expliquons comment la crise économique va impacter vos vacances.

Comment le Sri Lanka en est arrivé là ?

L’histoire du Sri Lanka est complexe.
Presque immédiatement après son indépendance, le pays a traversé de nombreuses turbulences liées aux conflits ethniques, jusqu’à déboucher, en 1983, à une guerre civile. Celle-ci va durer presque 26 ans. Durant cette longue guerre civile, le pays était plus ou moins divisé en deux.
Le partie centre Nord et le reste.
Si Colombo et le sud de l’île ce sont développés et ont pu bénéficier du tourisme ce n’est pas le cas du reste du pays.

L’après-guerre

En 2009, la fin de la guerre a été annoncé et le pays a pu commencer à se reconstruire.
Petit à petit, le Sri Lanka a su saisir les opportunités de développement qui lui étaient offertes, comme l’exportation de thé. En 2013, le Sri Lanka était le principal exportateur de thé au monde apportant ainsi des devises étrangères indispensables à la croissance et à la survie du pays.

Après la guerre, les frontières se sont ouvertes, permettant à de nombreux sri lankais de partir travailler à l’étranger. On appelle cette communauté de travailleurs la diaspora. Chaque mois, ces travailleurs envoyaient des précieuses devises étrangères dans le pays. Cette source de revenus est devenue progressivement l’une des plus importantes entrées de devises dans le pays.

Le tourisme a, lui aussi, joué un rôle important dans la reconstruction du Sri Lanka. Vous le savez, l’ancien Ceylan est réputé pour être une île florissante bénéficiant d’une faune et d’une flore incroyables. Les touristes du monde entier s’en sont vite rendu compte et sont venus en masse découvrir le pays. Comme mentionné plus haut, les chiffres étaient impressionnants, puisque en 2018, le tourisme représentait 6.4% du PIB.

Si, en apparence, tout était mis en place pour que le Sri Lanka se relève, dans l’ombre les choses étaient différentes.
En effet, dans la période d’après-guerre, le gouvernement a investi considérablement pour développer des infrastructures comme des routes et des ports. Si l’idée était judicieuse, l’argent nécessaire pour ces réalisations venaient de la Chine et de l’Inde. Incapable de rembourser les emprunts, ces deux pays ont progressivement mis main basse sur le pays.

Corruptions et pots de vins

Parallèlement, des membres peu scrupuleux du gouvernement qui se sont succédés au pouvoir ont préféré signer des contrats qui leur apporteraient directement quelque chose. Doucement mais surement, corruptions et pots de vins sont devenus progressivement les maîtres mots de la situation.
Pendant presque deux décennies, la dynastie des frères Rajapaksa a gouverné en maître. Longtemps adulés pour avoir mis fin à la guerre, ils sont aujourd’hui détestés et accusés de corruption à grande échelle.
Le président déchu a fui à Singapour en juillet 2022, son frère ancien Président et ancien Premier Ministre a, lui, interdiction de quitter le pays.

Comprendre la crise économique au Sri Lanka: 2019, la descente aux enfers

Jusqu’en 2019, la croissance du Sri Lanka était telle que cette situation restait dans l’ombre mais tout a changé en avril de la même année avec les attentats de Pâques.
Une série d’attentats islamistes est survenue à Colombo, Negombo et Batticaloa dans des églises et des hôtels de luxe qui célébraient Pâques. Un lourd bilan humain avec 260 morts et presque 500 blessés. En l’espace de quelques jours, les touristes sont partis emportant avec eux les précieuses devises étrangères.
Le Sri Lanka commençait sa descente aux enfers.

Quelques mois plus tard, alors que le pays peinait à sortir la tête de l’eau, la pandémie mondiale est arrivée. La suite vous la connaissez, le Sri Lanka a fermé ses portes. Le tourisme était au point mort. Et, une fois encore, le pays s’est retrouvé sans devises étrangères.

La pandémie

La pandémie a été un coup de massue et les conséquences nombreuses puisqu’une grande partie de la diaspora ont perdu leur emploi. Sans revenus, vous vous en doutez, ils ne pouvaient pas envoyer de devises étrangères. Par milliers, les sri lankais sont rentrés au pays ajoutant une charge supplémentaire à leurs familles déjà en grande difficulté.

Si le Sri Lanka a décidé rapidement de réouvrir ses frontières (l’automne 2021) les bénéfices engrangés grâce au tourisme n’ont pas été suffisants pour combler les trois années précédentes.

Enfin, pour couronner le tout, la guerre en Ukraine a fait flamber le prix des matières premières et des importations. Céréales, gaz, pétrole autant de produits indispensables que le Sri Lanka ne peut plus importer.

Comprendre la crise économique au Sri Lanka

Nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre la crise économique au Sri Lanka. Il est à notre sens indispensable de se pencher sur le sujet afin de mieux comprendre les évènements récents survenus sur l’île.
Depuis le mois d’avril 2022, la colère grondait au sein du peuple qui demandait la démission du gouvernement. C’est dorénavant chose faite. Espérons maintenant que les choses vont enfin changer pour le Sri Lanka.
Comme mentionné plus haut dans l’article, nous avons écrit parallèlement un article qui s’intitule : Crise économique : situation au Sri Lanka.

Cet article sera régulièrement mis à jour. Nous y parlerons de la situation au Sri Lanka vécue par les locaux et par les expatriés. Mais ce n’est pas tout, nous vous expliquerons comment la crise économique impactera votre voyage au Sri Lanka.
Pensez également à suivre notre compte instagram. Nous y publions régulièrement des vidéos sur la situation sur place.

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux 🥰

Vous pouvez également aimer notre page Facebook, nous suivre sur Instagram et échanger avec d’autres voyageurs sur le groupe facebook du blog.

Vous pouvez aussi vous abonner au blog en cliquant sur le bouton juste en dessous afin d’être averti(e) dès qu’un nouvel article sera publié !

Merci pour votre soutien 

Commentaires:

  • 1 août 2022

    Super, cet article. C’est important de ne pas se cantonner à une vision touristique d’un pays, même si, en ce moment, la réalité du Sri Lanka n’est pas joyeuse. Mais c’est toute la différence entre un blog d’expatriés et un blog de vacanciers, donc cet article est exactement ce que l’on cherche en venant par ici 😉

    Répondre

Poster un commentaire

AUTRES ARTICLES:
Abonnez
vous

Ne manquez plus les dernières actualités du Sri Lanka et du blog Un Passeport en Cavale et soyez avertis dès la publication d’un nouvel article. Vous pourrez-vous désabonner à tout moment.

* Pas de spams, c’est promis 😉 

Découvrez
NOTRE SERVICE DE TRAVEL PLANNER

Besoin d’un coup de pouce pour l’organisation de votre voyage au Sri Lanka ?

 
Nous pouvons vous accompagner à l’aide de notre service de travel planner :)